Avant même d’arriver en Andorre, je savais que j’aurais des problèmes de communication, car je ne parlais ni catalan (la langue officielle dans la Principauté) ni espagnol (utilisé quasiment par tout le monde ici). Quelle idée d’avoir choisi l’allemand en LV2 ! 🤦🏻‍♀️ Bref, il fallait que j’apprenne au moins l’une de ces deux langues si je voulais échanger avec la plupart des gens ici. En effet, même si une grande partie des habitants comprend le français, il est plus difficile de lui faire parler la langue de Molière. J’ai donc choisi d’apprendre l’espagnol et j’ai profité de l’argent présent sur mon compte personnel de formation (CPF) pour financer la formation.

Pourquoi apprendre l’espagnol ?

Pourquoi je n’ai pas appris le catalan d’abord ?

La langue officielle en Andorre est le catalan. Il est parlé dans les administrations, dans les boutiques, à l’école (même française), bref partout. La langue, c’est l’une des caractéristiques qui rendent le pays unique et reconnaissable. Les Andorrans y sont donc très attachés et j’avais vraiment envie de la découvrir.

Cependant, lorsque j’ai cherché des moyens pour apprendre le catalan, je n’ai rien trouvé de gratuit ET pratique. Le gouvernement a mis en place un système de cours gratuits dans chaque paroisse (ce qui est un super dispositif), mais les horaires ne correspondaient pas avec mon emploi du temps chargé de maman entrepreneuse 😥

Apprendre l’espagnol pour communiquer plus facilement

Étant donné le grand nombre d’expatriés et de touristes espagnols en Andorre, cette langue s’est beaucoup développée dans le pays. Et à la sortie des classes, la plupart des parents parlent espagnol. Si bien que si je voulais échanger avec les autres parents au parc, ou encore avec les commerçants, apprendre l’espagnol était l’idéal.

En entendant les gens parler autour de moi et en lisant les journaux locaux, j’ai remarqué que le catalan est un doux mélange d’espagnol et de français. En effet, certains mots se ressemblent fortement, voire sont identiques. Alors peut-être qu’en cumulant mon français natal et quelques bases en espagnol, je pourrais envisager d’apprendre le catalan plus facilement, dans un second temps.

Comment j’ai fait pour apprendre la langue ?

Les solutions possibles

J’aurais pu apprendre l’espagnol de différentes manières : suivre des cours avec un organisme de formation en Andorre, contacter un prof particulier (sur place ou en ligne) ou encore télécharger une application.

Sauf que j’avais des conditions (me former à moindre coût, apprendre les bases rapidement, moduler mon planning d’apprentissage à ma guise) qui n’étaient pas évidentes à combiner.

Heureusement, mes expériences professionnelles en France m’ont fait accumuler de l’argent sur ce qu’on appelle le CPF (compte personnel de formation). Cet argent permet de financer tout type de formation, notamment pour apprendre l’espagnol ou toute autre langue. La somme totale présente sur le compte peut suffire à financer la formation ou bien elle peut en payer une partie (le reste étant à notre charge). Ce que je ne savais pas, c’était si je pouvais utiliser mon CPF alors que je n’habitais plus en France. Selon les organismes de formation questionnés, c’était possible. J’ai donc profité du flou de ma situation (installée en Andorre, mais pas encore résidente) pour aller plus loin dans mes démarches.

Le CPF : la meilleure option pour moi

Une procédure simple

La procédure pour suivre une formation en passant par le CPF est simple et les délais sont plutôt courts.

Étape 1
Avant toute chose, j’ai vérifié que j’avais accumulé assez d’argent sur mon compte pour financer la formation linguistique. Pour cela, je me suis rendue sur le site du CPF et j’ai créé un compte (juste avec mon numéro de sécurité sociale et mon nom de famille). Puis, j’ai consulté mes droits et j’ai vu que j’avais un petit pactole qui m’attendait 🤑

Étape 2
J’ai donc comparé les formations et opté pour celle de Matelem. Le contenu, la durée et les conditions collaient parfaitement à mes attentes.

Étape 3
J’ai créé un dossier pour effectuer une préinscription à la formation. Une fois la validation du centre reçue, j’ai confirmé la proposition (dans « Mes Dossiers de formation »).

Étape 4
Le premier échange avec ma formatrice a eu lieu 48 h plus tard. La formation pouvait enfin commencer 🤓

Étape 5
Une fois les cours terminés, j’ai passé le test Pipplet pour évaluer mon niveau de langue, et dès le lendemain, j’ai reçu les résultats.

Une expérience réussie

Si je dois aujourd’hui faire le bilan de cette expérience, il est très positif. En effet, j’ai pu apprendre l’espagnol basique en 4 mois. Je connais la plupart des verbes les plus communs et j’ai acquis du vocabulaire de la vie quotidienne (pour faire les courses, demander une direction, parler des couleurs, des nombres ou encore du temps…). La disponibilité de la formatrice m’a également permis d’adapter les horaires de formation à mon emploi du temps déjà chargé. Quant aux cours en visio, ils étaient agrémentés de supports écrits et oraux facilitant mon apprentissage et me permettant de revenir dessus plus tard si besoin.

Attention toutefois, l’apprentissage d’une langue ne fonctionne que si on la pratique. C’est-à-dire que pendant la formation et après surtout, il est nécessaire de communiquer avec les autres en espagnol. Le risque sinon est d’oublier le vocabulaire acquis pendant la formation et de ne pas le développer avec de nouveaux mots.

Write A Comment